Five places I’d like to visit

Writing Challenge – Day 5

Un peu plus facile que d’habitude, mais je me suis ajouté la difficulté de Mère claquée avec enfant malade, du coup il est 21h25 et j’ai surtout envie d’aller dormir. Je ne sais pas si vous venez ici pour lire de la prose exaltante, mais vous allez être encore plus déçue que d’habitude si par le hasard le plus improbable, c’était le cas.

Un peu plus facile, je disais, car j’ai déjà mon Top 5 tout établi dans ma tête depuis mille ans environ, et il ne change pas. Ne serait-ce que parce que je voyage toujours aux mêmes endroits (j’ai une vie très difficile de famille expatriée)(obligée d’aller aux Etats-Unis et en Angleterre régulièrement)(c’est pas facile tous les jours), du coup ma liste n’évolue pas.

Nous avons donc, dans un ordre tout à fait aléatoire parce que je ne suis pas contrariante :

  • Le Népal – j’ai grandi avec les histoires des voyages multiples de ma mère et ma tante dans ce pays, et j’ai l’impression que c’est un peu le mien, du coup. Quand j’avais 18 ans, j’ai brièvement projeté d’aller m’y installer avec ma tante, et puis le premier épisode de La-Vie-est-ce qui-se-produit-lorsqu’on-est occupé-à-faire-d’autres-plans est arrivé dans la mienne, de vie. Alors je suis restée en France.

 

  • L’Australie – un pays qui recense le plus de trucs au monde qui peuvent te tuer, franchement, qui n’aurait pas envie? J’aime particulièrement le rocher qui peut vous tuer. « Blague » (hahahaha) à part, j’ai adoré deux livres sur l’Australie, complètement différents, l’un étant A Town Like Alice, de Neville Shute (le Testament, en VF), qui est mon livre préféré, et le deuxième, l’absolument hilarant Down under de Bill Bryson. Les deux, de leur façon très différente, m’ont donné envie de connaître ce pays.

 

  • La Scandinavie – je sais, ce n’est pas un pays. Mais tous les pays dans le froid là-haut. Parce que hygge, progressistes, et j’aime bien le froid (mon côté endive).  J’ai failli visiter Stockholm, il y a fort fort longtemps, mais finalement La Vie (voir ci-dessus) a fait que j’ai visité Not Stockholm, à la place. Ceux qui savent, savent.

  • Le Bhutan – parce qu’un pays qui a déclaré un indice national de bonheur brut, franchement, ça vaut le détour, non? Bon, ils ne sont pas hyper ouverts aux touristes, mais en fait c’est un critère de plus en ce qui me concerne.

 

  • Iceland – un pays qui est à la fois la terre d’origine de Björk, Audur Ava Olafsdottir, ET du Jolakoboflod, franchement, what is there not to like? En plus ils ont des puffins.

 

Et vous, braves gens de l’Internet, quels lieux aimeriez-vous visiter? Je suis toute ouïe…

 

 

2 Replies to “Five places I’d like to visit”

  1. There are puffins in Wales too ( just saying 😉)

  2. Je recommande le Danemark et la Suède ! J’ai adoré l’ambiance et l’architecture de Copenhague et les paysages danois. Stockholm est très jolie, mais je crois que ce que j’ai le plus aimé, c’est les « autoroutes » suédoises : voies uniques limitées à 90, entourées de forêts. Les aires sont comme des lieux de vacances, avec des jolis lacs où l’ont peut se baigner. À un arrêt, j’avais trouvé des myrtilles sauvages à quelques pas dans la forêt !

    J’aspire plutôt à des destinations françaises, maintenant. Ou européenne : je médite un voyage à Bruxelles, à Vienne, dans la Forêt Noire. Mais je rêve quand même de l’Écosse, de ses paysages, ses lochs, ses châteaux. L’Islande me fait aussi du pied.

Laisser un commentaire