La publicité, c’est le Mal

J’avoue avoir BEAUCOOOOOOUUUP de mal avec la publicité. Le concept de créer des trucs, physiques ou virtuels, pour essayer de me forcer à acheter des choses, dont je n’ai que très rarement besoin, ça me hérisse en fait. C’est mon côté tête de mule je suppose, je n’aime pas qu’on essaie de me forcer, que voulez-vous?! J’ai lu un jour un truc qui disait que pour bien vivre, il fallait ne pas acheter de choses qui avaient une pub TV. Ce n’est finalement pas si illogique que ça : les choses qui passent à la télé sont rarement indispensables, souvent liées aux phénomènes de mode, plus ou moins passagers. On ne voit pas souvent de publicité pour des produits bruts, non transformés, non industriels, non plastique, non pétroliers, etc. En même temps, je dis ça mais je n’ai plus la télé depuis 1912 environ, donc si ça se trouve je raconte n’importe quoi et les pubs télé sont toutes désormais pour des légumes frais, du potager et de saison, et de l’air pur et de l’eau fraîche et de la fraternité entre les peuples, hein.

Bref. Tout ça pour dire que refusant d’être manipulée par les médias et les industriels, je refuse de regarder les pubs qui essaient de me convaincre que je devrais dépenser ma thune pour acheter des trucs qui me feront sentir bon de partout et me rendront hyper cool et tendance.

Du coup, comment faire?

Plusieurs pistes :

D’abord, mon ex a eu la garde de la télé (qui était la sienne, de toute façon), et je n’en ai pas adopté une nouvelle. Plus de pub télé, et plus d’heures passées à regarder l’Amour est dans le pré avec la bouche ouverte (oui, je fais partie des gens qui ne savent pas regarder de trucs intelligents à la télé, sorry).

 

Ensuite, j’ai collé un Stop Pub sur ma boîte aux lettres. Ça n’a pas été si simple qu’il n’y paraissait, car j’ai commencé juste par coller un papier sur la boîte, disant Pas de Publicité, merci (oui, je suis une fille polie). Ça n’a eu ABSOLUMENT aucun effet sur la quantité de prospectus dans ma boîte. Alors j’ai mis un plus grand papier. Idem. Encore plus grand, et écrit au GROS MARQUEUR. Rien. J’ai fini par acheter un autocollant rouge bien balaise, genre sens interdit, qui crie PAS DE PUB en grosses lettres, et ça y est, il est suffisamment visible apparemment. Soit ça, soit le type aveugle (ou rienàfoutriste, va savoir) qui distribuait les prospectus avant a été remplacé. J’ai encore de temps à autre quelques pubs pizza ou agents immobiliers, qui pensent visiblement que cela ne s’adresse pas à LEURS publicités, au-dessus des lois. Je me fais un grand plaisir de relever leur adresse email et leur envoyer ce courrier, qui leur rappelle aimablement la loi . Je pense que je suis désormais fichée dans leurs dossiers comme “La chieuse dont il faut éviter la boîte aux lettres”.

Le démarchage téléphonique, par contre, c’est une autre paire de manches. D’une part, nous sommes tous d’accord, c’est carrément insupportable de ne plus JAMAIS pouvoir décrocher le téléphone entre midi et 14h, ou à partir de 18h, sans avoir le petit silence qui va bien, avant d’entendre Stéphanie de l’agence Blablabla, qui va vous expliquer comment refaire toute votre vie pour 1€ seulement, et votre mutuelle et les carreaux avec merci beaucoup.

Lorsque le gouvernement a promu le principe de Bloctel, censé justement permettre à votre numéro de téléphone, inscrit sur ce site, de ne plus être démarché, j’ai sauté de joie. Mais j’ai vite déchanté. Ça ne marche peu/pas. Certaines personnes ont même vu leurs appels relous augmenter, plutôt que de diminuer, après leur inscription. Il se trouve finalement que d’une part, ce  n’est pas un service du gouvernement comme je le pensais, mais une société privée, gérée par des démarcheurs (…ah ben voyons!). Seules les sociétés qui signent la charte s’engageant à respecter votre demande de ne pas être appelé sont tenus de respecter cette charte. Ceux qui ne signent pas, ben ils ne signent pas. Ils seraient genre moins de 1000 à avoir signé, sur les plusieurs milliers de sociétés de démarchage qui sévissent… Donc bon, total flop, au final, je trouve que les seules vraies solutions sont de ne plus jamais décrocher mon fixe, ou alors de décrocher, et leur raconter un max de conneries. Genre “ah non, je suis la baby-sitter roumaine, je ne sais pas moi madame”. Ou “je vous passe la personne qui gère ce sujet ici” et passer le combiné à ma petite nièce qui leur raconte avec moults détails tout le pestacle de la Belle au Bois Dormant. Ou “ah non, déso, ici c’est la Gendarmerie Nationale, Mme TheBrownCat a été assassinée et faisait partie d’un réseau de proxénètes notoires. Quelle est la teneur de votre relation avec la victime?”. C’est une chouette exercice intellectuel, qui ne coûte pas cher, et puis quand on n’a pas la télé, faut bien s’occuper pendant les longues soirées d’hiver, hein.

 

Vous avez d’autres soluces, vous?

One Reply to “La publicité, c’est le Mal”

  1. Il y a clairement un truc avec quelques-unes des chaînes de pizza de Compiègne. Avec mon “Stop Pub” officiel provenant de la mairie (de Metz, c’est ma mère qui me l’avait refilé, mais le nom de la commune n’est pas marqué dessus, ça fonctionne donc partout), les pubs de ces pizzerias continuaient de pourrir ma boîte aux lettres. Contrairement à toi, je n’ai jamais eu la persévérance de leur envoyer des courriers ou courriels, et je le regrette. Du coup, je viens de mettre ton lien en marque-page ! Avec un e-mail tout prêt, je serai plus encline à agir (même si le constat est un peu triste). Les autres contrevenant étaient en effet des agences immobilières ou promoteurs indépendants. J’avais envie de leur dire que c’est pas parce qu’ils faisaient la promotion d’un *service* que ce n’était pas de la pub. Infuriating. Ici, les boîtes sont dans l’immeuble. Je n’ai jamais eu de pubs. Par contre, un liasse de pubs est parfois coincée dans la poignée de la porte d’entrée, à l’extérieur. Je vais taxer un autre autocollant à ma mère et le coller directement sur la porte.
    Pour le Bloctel, j’ai fait le même constat que toi. J’ignorais par contre totalement que c’était privé, vu que j’avais obtenu le lien sur un site gouvernemental. N’importe quoi. Je ne renouvellerai donc pas l’engagement à l’avenir. Mon atout, c’est que mon téléphone affiche les numéros. Maintenant, si je ne le reconnais pas, je ne décroche pas. Mes proches et clients ont mon numéro de portable et peuvent renouveler l’appel tout de suite, donc ça marche comme ça. Cela dit, je suis quand même obligée de traverser tout l’appart pour aller voir le numéro et c’est saoulant.

Laisser un commentaire